Comment dynamiser le tourisme de la location saisonnière ?

 

La location saisonnière est un secteur important de l’économie française. Sans évoquer le gain pour les propriétaires, il s'agit ici d'un intérêt national. Les touristes affluent en France et dépensent durant leurs vacances. L'Hexagone est d'ailleurs l'une des principales destinations au monde.

 

Le problème est que les touristes étrangers ne reviennent pas nécessairement ; il faut sans cesse avoir un renouvellement. Si cela est un problème pour la France, il en est un également pour les propriétaires qui doivent sans cesse chercher de nouveaux locataires. Alors que s'ils étaient fidélisés, il y aurait moins de stress, avec la garantie d'avoir par avance des semaines réservées. Ce qui est confortable.

 

Que du passage...

Le manque de fidélisation fait que les touristes ne sont que de passage, entre 1 et 2 semaines. Eventuellement 3 semaines consécutives. Mais pourquoi ne reviennent-ils pas dans la même location quand ils reviennent pourtant sur les mêmes lieux ?  Il paraitrait que les propriétaires ne sauraient pas les accueillir convenablement. Il est évident que vous avez le sourire et que vous êtes heureux de les accueillir. Il semblerait toutefois que vous soyez peu disponible pour prendre une photo du groupe ou de la famille, qu’il n’y ait pas de services offerts dans le cadre de la location saisonnière, etc.  Ils ont l’impression que c’est une forme d’arrogance, et ne se sentent pas appréciés.

 

Si le locataire est un client, et il ne veut pas être considéré comme tel, ce minimum est tout à fait honorable. Si vous désirez offrir un standing supplémentaire, il faut alors le considérer comme un invité. En ce cas, il faut être un peu plus généreux, faire d’autres efforts. Différentes études vont en ce sens. Elles montrent qu’un grand travail est à faire.

 

Votre maison de vacances est votre pétrole

D’autres pays européens seraient mieux placés que le France, et les sites de réservations internationaux s fichent qu’une location soit chez vous ou dans un autre pays. Du moment qu’il y a une commission...  Ne vous endormez pas en considérant que les sites de réservations faisant de la publicité TV vous apportent un acquis. Votre maison de vacances est votre pétrole, mais il est épuisable.

 

En France, les touristes dépensent en moyenne 500 € dans leur location, pour environ 1 000 € en Espagne par exemple. Ce n’est pas pur autant qu’il faille augmenter vos prix, c’est juste que des prix plus bas devraient les faire revenir. Mais ce n’est-ce pas le cas. Il existe des griefs.

 

Il est souvent reproché aux locations saisonnières françaises un manque de propreté. Le manque de confort des matelas est également évoqué. Votre logement doit faire rêver pour donner envie de revenir. Bien sûr, il faut aller au-delà de la promesse. De même, le français est assez faible en langues vivantes, et les propriétaires ont tendance à baragouiner l’anglais par exemple, plutôt que de le parler d’une manière fluide. N’est-ce pas également un problème de haut débit ? A l’étranger, la fibre est dans pratiquement toutes les offres de locations. Que proposez-vous dans la vôtre ?

 

Beaucoup de propriétaires ne se vendent pas. La faute aux sites de réservation qui laissent à penser que le trafic sur leur plateforme est tellement grand, que les semaines de réservations sont acquises : c’est faux. Il faut pérenniser votre logement est étant présent sur différents supports.

 

 

Pour être facilitateur de contacts, il est important que votre annonce parle de la restauration à proximité de votre logement, et des marchés. De plus en plus de vacanciers finissent à Mac Do parce qu’à 20H30 la plupart des restaurants les refusent ; ils n’ont pas réservé (alors qu’il y a des tables de libres…). Peut-être pourriez-vous rédiger une liste de ce qui se fait de mieux à proximité, de façon à ce qu’ils passent à côté des mauvaises expériences. La pérennité de votre taux de remplissage dépend aussi des activités locales. Soyez présents à ce niveau, anticipez le besoin du touriste.