L'année 2017 sera-t-elle similaire à 2016 ?

 

Un vacancier a-t-il plus tendance de louer auprès d'un propriétaire ou dans un camping ? En 2016, c'est le camping qui l'emporte, et il est probable que ce tropisme perdure en 2017. D'autant que beaucoup de campings investissent dans des sites Internet modernes, contrairement à une famille possédant une maison dans une zone touristique.

 

La location saisonnière avantagée

Certains propriétaires savent que leur bien est dans une zone touristique, mais ont oublié de facturer la taxe de séjour aux vacanciers. Ce qui est pourtant obligatoire. Un oubli qui ravit les locataires.

En tant que touristes, il est particulièrement intéressant de louer ce type de bien quand la famille est grande, ou si les vacances se font entre amis. Les activités et les soirées sont alors très riches et animées. La détente est garantie, sans l'ennui. Si vous n'aimez pas être dérangé quand vous nagez, la location saisonnière avec une piscine privée devient une nécessité.

Mais pour les familles avec un seul enfant, voire parfois 2 (c'est déjà moins vrai), ou pour les personnes célibataires, le camping est resté la meilleure solution en 2016. Il est probable que la tendance reste identique en 2017.

 

 

Et le gagnant est : le camping !

Mais saviez-vous que le camping est resté le premier mode d'hébergement touristique sur 2016 ? C'est officiel. 2 raisons à cela :

  • le tarif de certains hébergement est plus économique qu'une maison ou qu'un appartement en location

  • la profusion des services qui accompagne une location

 

Concernant ce dernier point, j'avais rédigé un article sur les loisirs des français. Il faut savoir que dans un camping, le vacancier paye davantage qu'un logement, il a accès à toute une gamme de services, avec des activités et des animations.

 

A noter aussi que beaucoup de campings ont un site Internet totalement responsive, à savoir qu'il s'adapte parfaitement à l'utilisation sur un ordinateur traditionnel, qu'une tablette ou un smartphone. Et bien référencé qui plus est. Pour les propriétaires d'un meublé de tourisme, il est rare d'avoir ce premier service. La plupart préfèrent des sites personnels à bas prix faisant amateurs, ou des plateformes faisant de la publicité à la TV, mais qui les référencent absolument pas. Quand les propriétaires investiront dans de vrais sites vitrines professionnels, la tendance commencera à s'équilibrer progressivement. La qualité des services fera la différence et le tendance pourrait s'inverser dans quelques années...