Les subventions des meublés de tourisme

Afin d’encourager la création ou la rénovation de meublés de tourisme, des subventions peuvent être accordées au propriétaire. Celles-ci sont généralement du ressort du Conseil Général ou Régional et comportent certaines conditions, variables selon la région ou le département.

 

A qui s’adresser ?

Dans un premier temps, il est recommandé au loueur de se rendre dans l’Office de Tourisme le plus proche. Il sera possible d’obtenir de nombreux conseils et renseignements pour les subventions concernant la location saisonnière : organismes à contacter en priorité, démarches à effectuer, etc.

 

Puis, le propriétaire du meublé de tourisme pourra se rapprocher de son Conseil Général ou Régional, de la Chambre d’Agriculture ou encore du Comité Départemental de Tourisme afin d’obtenir un accompagnement comprenant conseil et aide au montage du dossier de subvention.

 

Les conditions de subvention

Les critères de subvention varient d’un département et d’une région à l’autre. Dans la majorité des cas, le meublé de tourisme doit être affilié à un organisme de labellisation (Gîte de France, Clévacances, Accueil Paysan, etc.) et loué pour une durée de trois à dix ans.

 

Exemple concret

Voici un exemple concret avec le Conseil Général de la Nièvre qui propose des aides financières aux propriétaires d’un meublé de tourisme dans trois cas :

 

C’est conditionnel ...

Les conditions d’attribution d’une subvention sont les suivantes :

De plus le meublé de tourisme sera soumis une ouverture minimale d’avril à octobre et en période congés scolaires et doit justifier d’une adhésion à une centrale de réservation pour une durée de cinq ans minimum.

 

Enfin, le montant de l’aide financière accordée par le Conseil Général variera en fonction de la nature des travaux. Bien entendu, cela peut prendre un peu de temps, n’attendez pas pour le dépôt de votre annonce dans le cadre d’une rénovation de votre location.