Ce qu’il faut savoir avant d’aller à Porquerolles

 

 

Ce qu’il faut savoir avant d’aller à PorquerollesPorquerolles est une île du même nom, au large de la Côte d’Azur dans le département 83, à un peu plus de 2 heures de  Marseille et 3 heures de Cannes. C’est une destination très familiale avec beaucoup d’activités de type jeux de plage, balades et voile. Saviez-vous que le nom Porquerolles vient du grec prote qui veut dire premier, peut-être parce que c’est la plus grande des Îles d’Hyères.

Qu’est-ce qui la rend spéciale aujourd’hui en dehors d’être dans cette situation touristique aigue ?  Hé bien, le gouvernement français a acheté la majorité de l’île dans les années 1970, ce qui signifie qu’elle est protégée contre le surdéveloppement !

 

Le rêve sur les plages

Debout les pieds dans l’eau, vous laisserez comme moi vos orteils s’enfoncer dans le sable d’un blanc de perle. Derrière vous, des vagues d’un bleu turquoise se ramassent pour mieux déferler. Face à vous se trouve une bande de plage ensoleillée en forme de croissant de lune : large au milieu avec des bouts délicats et effilés. Les eucalyptus et les pins suivent les courbes de la plage. Et c’est tout : la mer, le sable et les arbres s’harmonisant ensemble en créant une scène qui rappelle une île déserte au milieu de l’océan. Et pourtant cette plage, appelée Notre-Dame, est loin d’être isolée. A tout juste 20 minutes en bateau d’Hyères, sur la côte méditerranéenne, la plage de Notre-Dame fascine au Nord-Est de l’île de Porquerolles.

 

L’intime Porquerolles fait partie des trois îles qui sont communément appelée les Îles d’Hyères et mesure un peu plus de 6 kilomètres de long et autour de 3 kilomètres de large. De la même façon, ses plages ne sont pas excessivement grandes. Il est possible de nager d’un bout à l’autre de la plage Notre-Dame en quelques minutes. Le parfum des eucalyptus et des pins embaume l’air sans rien pour le dissiper. Aucune boutique de plage ou autre café ne produit des odeurs de nourriture pour déranger l’écosystème local. Les constructions sur l’île sont extrêmement régulées, et souvent interdites.

 

Son histoire est ancienne

Certains écrits mentionnent que Porquerolles serait vieille de plus de 1 700 ans. L’unique village de Porquerolles, tout proche du port, a été fondé au début du 19e siècle mais toute l’île a été rachetée en 1912 par un aventurier immensément riche du nom de François Joseph Fournier, qui l’a offerte à sa deuxième femme contre plus de 1 500 000 euros. Il a planté plus de 225 hectares de vignes ainsi que des centaines d’arbres différents avant de construire l’hôtel Le Mas du Langoustier. L’écrivain belge Georges Simenon était un autre amateur de l’île et en a fait le lieu de l’action de deux de ses romans, Le Cercle des Mahé et Mon Ami Maigret.

 

En 1971 l’état français a acheté la plupart de Porquerolles afin de la protéger contre l’urbanisation et lui a donné le statut de parc national avant de la désigner comme une zone de conservation pendant les années 1980. En conséquence, le paysage de l’île ressemble à la Côte d’Azur avec quelques siècles en moins : des forêts de chênes, des oliviers, des figuiers, des genévriers et des fraisiers prospèrent ici, tout comme la lavande, le romarin, le ciste, le myrte et d’autres formes de flore méditerranéenne. Des libellules d’un vert électrique ajoutent des touches de couleur aux criques et aux anses de l’île. Les papillons trouvent de quoi se nourrir parmi les vastes ressources de nectar disponibles. Il n’est pas rare d’apercevoir des citrons (l’insecte, pas l’agrume !) voleter au-dessus des buissons de lavande au bord de la plage.

 

Les français la plébiscitent

Porquerolles n’est pas toujours très connue des touristes étrangers, mais elle l’est parmi les français qui la peuplent l’été et les jours fériés. Les mois les plus agréables sont à la fin du printemps et après l’été, en septembre et en octobre. La fin mai est la période de l’année où Porquerolles est la plus belle. Les jeunes pousses sont encore vertes et fraîches, les fleurs s’épanouissent en offrant une exubérance de couleurs. La nature pétille juste avant que la chaleur de l’été ne commence à faire son effet.

 

En jetant un autre regard à la plage, vous verrez les vagues turquoises qui se brisent lentement sur la côte immaculée, s’avançant inexorablement sur le sable blanc. Les arbres, juste en dehors de leur portée, baignent dans la douce brise. Il n’est pas difficile d’imaginer pourquoi Joseph Fournier pensait que cette île ferait un merveilleux cadeau de mariage pour sa femme.

 

Comment se rendre sur place ?

TLV-TVM (Téléphone : 04 94 58 21 81) propose des sorties en voile à partir de La Tour Fondue à Hyères jusqu’à Porquerolles pour 19,50 € aller-retour pour un adulte et 17,50 € pour un enfant. Au port, suivez les panneaux indiquant Notre-Dame. Le trajet prend environ une heure à pieds ou alors 20 minutes en vélo. Plus d’informations sont disponibles sur le site www.porquerolles.com/accueil.

 

Il est toujours judicieux d’emporter un pique-nique avec vous en partant du continent étant donné que les prix dans les magasins de l’île sont assez élevés et le choix n’est pas très varié.

 

Ce qu’il faut éviter :

Les feux sont interdits en dehors du village, tout comme fumer des cigarettes

Le patrimoine naturel de Porquerolles est protégé, ramassez des plantes ou des fleurs est donc strictement interdit

Ne prenez pas de tente avec vous car aucune forme de camping n’est autorisée

Les visiteurs ne peuvent pas venir en voiture sur l’île. La marche et le vélo sont les seules options pour se déplacer, pensez à prendre des chaussures confortables

 

 

Bonnes vacances sur l’île !