La Rosière est une station très différente des autres...

 

Station de ski de La RosièreLa Rosière est une station très différente de ses voisines de Val d'Isère, Tignes ou les Arcs : elle est beaucoup plus petite, calme et ensoleillée. La plupart des journalistes que j’ai croisé sont beaucoup plus impressionnés que moi par les possibilités de ski de la station : seulement quelques pistes conduisant à une vaste zone skiable. Mais les remontées mécaniques de La Thuile qui mèneront les skieurs vers la frontière italienne lui donnent une autre dimension.

 

La Rosière s'est développée dans le style des chalets traditionnels, tout en haut de la route au départ de Bourg-St-Maurice jusqu'au col du Petit-St-Bernard, vers l'Italie comme je le disais plus haut. En hiver, la route s'achève sur un parking au sommet de la station, juste derrière les principales remontées mécaniques. Elle s'étend sur plusieurs niveaux, et un bus ou un chemin éclairé à travers les bois relient le village principal à la station satellite des Eucherts. C'est plus ou moins suffisant, mais les principales activités se trouvent au sein du village.

 

Ce que les touristes aiment le plus

La Rosière est une station agréable et chaleureuse, idéale pour les familles. Le domaine skiable ensoleillé est relativement vaste, grâce à la station de La Thuile toute proche. Les skieurs débutants apprécieront cette station, car ils pourront profiter de sentiers adaptés à leur niveau. Nous apprécions également la présence de l'exceptionnelle école de ski ESF, les magnifiques vues panoramiques sur la région, ainsi que les importantes chutes de neige qui assurent le bon manteau neigeux de la station, mais... 

 

Ce que les vacanciers détestent le plus !

... quand les tempêtes frappent la station, les pistes locales et les connexions vers l'Italie sont ralenties, voir fermées. Les remontées mécaniques sont archaïques pour la plupart, même si La Rosière a apporté quelques améliorations. Ses pistes ne sont pas très variées et plutôt limitées, à l'image du village en lui-même d’ailleurs. Pourtant, il a beaucoup de charme, et si la station attire les touristes, c’est grâce à son charme typique. C'est une destination calme avec quelques boutiques et des locaux sympathiques. Cependant, il ne faudra pas s'attendre à une vie nocturne animée, les quelques activités se concentrant dans le centre ville. je regrette également la présence autorisée des automobiles au sein de la station.

 

Quelques informations en vrac

C'est un petit village où les remontées mécaniques se trouvent à quelques minutes de marche. Le service de navettes gratuites est relativement efficace.

 

La Rosière abrite quelques hôtels 2 étoiles, et d'autres en bas de la colline. Le Chalet Mitsuzaka est un établissement 4 étoiles d'inspiration japonaise proposant 10 chambres seulement. Pour ce qui est de la location saisonnière, les meilleurs logements se trouvent aux Eucherts. Il est aisés de trouver des appartements agréables de trois à cinq chambres. Les résidences des Cimes Blanches et le Lodge Hemera sont toutes deux assez petites, et offrent une piscine, un bain à vapeur, et un sauna. Montagne Saveur livrera des repas pour les visiteurs qui le désirent.

 

Côté restauration, les options sont limitées. L'Antigel au pied du Stade de Slalom, qui a ouvert ses portes en 2013, est un établissement agréable proposant une bonne cuisine et un menu varié dans une vaste salle à manger. La décoration est faite principalement de bois et possède un plafond haut, un tapis rouge est une magnifique vue de la terrasse. Le self-service du Plan du Repos au coeur des pistes est également une option envisageable. En 2014, j’ai aimé et recommande donc aujourd’hui le Relais du Petit-St-Bernard pour déjeuner.

 

Les activités d'après-ski se résument à quelques bars. Dans le village principal, Le Comptoir et le Bar 1850 proposent une atmosphère sympathique est parfois des concerts. Aux Eucherts, le Kitzbühel est l'endroit idéal pour boire une bière fraîche après une journée passée sur les pistes.