La station balnéaire d’Arcachon est une destination de vacances très populaire

 

La station balnéaire d’Arcachon est une destination de vacances très populaireLa station balnéaire d’Arcachon est une destination de vacances très populaire du Sud-Ouest de la France. Historiquement parlant, elle est un lieu prisé des Bordelais qui cherchent à s’échapper le temps d’un week end et s’est aujourd’hui développée en une des destinations côtières les plus populaires et attrayantes de France.

 

Arcachon est à l’Ouest de Bordeaux dans le Sud-Est de la France, tout au Nord de la plus longue côte maritime de toute l’Europe, qui s’étend sur 200 kilomètres vers le Sud jusqu’à atteindre Biarritz. Cette portion de littoral est appelée la Côte d’Argent.

 

 

L’attraction principale comprend plusieurs kilomètres de plages

L’attraction principale d’Arcachon comprend plusieurs kilomètres de plages de sables magnifiquement entretenues, le centre-ville avec ses marchés et son atmosphère dynamique, et la ville d’hiver où il est possible de voir un nombre impressionnant de grandes villas construites dans les années 1860 ainsi que la ville Belle Epoque la plus aboutie que vous pourrez trouver dans l’hexagone.

 

Il faut noter que la plage du centre-ville d’Arcachon n’est pas exposée à toute la puissance des vagues de l’Atlantique étant donné qu’elle se situe au bord du Bassin d’Arcachon et ne fait donc pas directement face à la mer.

 

Commentaire de LVF (www.location-et-vacances-france.fr) : j’ai visité une bonne partie des centaines de stations balnéaires qui longent les côtes françaises, notamment celles de la Côte d’Azur, de l’Atlantique et de la Manche, et j’ai également passé beaucoup de temps à Arcachon, et je peux donc affirmer que cette ville est très certainement ma station balnéaire préférée, ou elle est sur le podium en tout cas !

 

Comment explorer la ville ?

Il est possible de diviser la ville d’Arcachon en 5 parties distinctes :

  • La ville d’été le long de la côte Nord est la partie la plus développée d’Arcachon, proche de la plage et d’un vaste choix de restaurants, de bars et de boutiques.
  • La ville d’automne à l’Est et autour du port de plaisance et de commerce de la ville, proche d’Aiguillon.
  • La ville d’hiver est au Sud de la Ville d’été et où se trouvent les centaines de villas imposantes de la fin du 19e siècle.
  • La ville de printemps est la partie Ouest d’Arcachon, la plus proche des plages charmantes telles que Pereire à l’Ouest du centre-ville.
  • Le Moulleau, la station séparée du reste de la ville

 

En tant que touristes, il est normal que vous vouliez explorer chacune de ces zones, bien que les boutiques, les restaurants et les activités de la ville d’été soient ce qui attire le plus de visiteurs. Il est également possible de trouver une grande place du marché et un marché couvert dans cette partie d’Arcachon qui a été joliment restaurée ces dernières années.

 

Les restaurants les plus populaires de la ville sont bien sûr ceux qui servent des fruits de mer, et si vous cherchez quelque chose de d’agréable pour les papilles et le porte-monnaie, vous trouverez des moules frites dans la grande majorité de ces restaurants, surtout le long de la plage. Pour trouver des restaurants où la qualité est bonne et où le prix est correct, éloignez-vous quelque peu du front de mer.

 

Derrière la ville d’été se situe le vaste Parc Mauresque, à partir duquel vous pouvez commencer à explorer la ville d’hiver, notre partie préférée d’Arcachon qui vaut le coup d’œil avec ses maisons magnifiques et souvent très excentriques qui ont été construites pendant la deuxième moitié du 19e siècle. Arcachon contient un grand nombre d’intéressantes maisons anciennes ornementées, qui ont parfois l’air sorties d’un parc d’attraction, un hommage en souvenir de l’époque où de riches marchands s’installaient ici.

 

Plusieurs trains et bus pour touristes proposent une visite d’Arcachon qui comprend certaines des villas les plus grandes de la ville d’hiver si vous préférez vous asseoir tranquillement et avoir des commentaires pendant votre excursion. Vous pouvez également le faire dans votre propre voiture mais vous risquez fort de rater la plupart des lieux les plus intéressants.

 

Les plages principales

4 plages principales se disputent le littoral d’Arcachon : la plage Pereire, la plage d’Arcachon, la plage d’Eyrac et la plage des Abatilles. A 2 kilomètres de là se situe la plage du Moulleau. La plage principale du centre-ville est très calme, faite de sable fin et abritée des puissantes vagues et des courants de l’océan Atlantique au-delà de la baie, ce qui est idéal pour les familles avec des enfants en bas âge. Vous pouvez également trouver sur cette plage un terrain de volleyball, des trampolines et une aire de jeux pour enfants.

 

Les plages du centre sont très longues, populaires et sablonneuses mais nous vous recommandons d’aller vous promener sur les plages à l’Ouest de la ville comme celles des Abatilles, de Pereire et du Moulleau. Celles-ci proposent suffisamment d’espace pour tout le monde avec un arrière-plan constitué d’une forêt de pins.

 

Si vous recherchez quelque chose de plus lointain, vous pouvez trouver des kilomètres de plages de sable blanc nichées entre des pins et des vagues parfaites pour le surf et le bodyboard en continuant vers le Sud en direction de Biscarosse. Des portions de ces plages sont également surveillées par des maîtres nageurs pour les rendre plus sûres pour les enfants et les adolescents.

 

Si vous souhaitez apprendre le surf, de nombreuses écoles vous donneront des leçons pour un prix assez raisonnable.

 

 

plage d'arcachon et maison sur pilotis

 

Que visiter sur place ?

Ville d’hiver : parcs et villas Belle Epoque

Ce quartier d’Arcachon s’est développé pendant la deuxième moitié du 19e siècle, tout particulièrement autour de 1860 lorsque plusieurs hommes d’affaires ont décidé de prolonger la saison estivale de la ville jusqu’en hiver en la transformant en une rivale des montagnes suisses en tant que cure pour la tuberculose (voir plus bas).

 

La ville d’hiver contient énormément de grandes villas qui datent des deux dernières décennies du 19e siècle et un tour du quartier, que ce soit à pied ou à bord d’un des bus ou trains qui vous guident lors de son exploration, sera un moment mémorable de votre séjour.

 

La Mode Pittoresque, un mélange merveilleusement excentrique de plusieurs styles architecturaux et de matériaux de construction, était très en vogue à cette époque. Vous pouvez voir un mélange de maisons néoclassiques, néogothiques, coloniales et de chalets suisses. Le manque de symétrie est la clé et ces styles intègrent un brassage de toits de chalets avec des façades en briques et des baies vitrées.

 

Le Parc Mauresque

Entre la ville d’hiver et la ville d’été se situe le Parc Mauresque, un lieu charmant qui s’étend sur plus de 5 hectares accessible par un ascenseur qui part du bas de la ville. Il offre de magnifiques vues sur le Bassin d’Arcachon et de nombreux coins pour pique-niquer à l’ombre, des kiosques ainsi que d’autres petits éléments de jardin.

 

Près de la limite du Parc vous pouvez voir la Villa Trocadéro, la Villa Graigcrostan et la Villa Teresa. Il était possible de se rendre au Casino Mauresque, qui était inspiré du palais de l’Alhambra et de la mosquée de Cordoue, avant qu’il ne soit victime d’un incendie en 1977.

 

La Place des Palmiers

La Place des Palmiers est un petit parc très bien entretenu à environ 100 mètres au-delà du Parc Mauresque et au Sud de la ville d’hiver. Arcachon était tellement prisée des Britanniques à l’époque où la ville s’est développée à la fin du 19e siècle qu’une église anglicane a été construite tout comme un petit parc juste à côté où de nombreux palmiers ont été plantés, d’où le nom du lieu. Le nom officiel est Place Alexandre Fleming. Un kiosque à musique charmant se tient ici, couvert de fleurs en été.

 

La Passerelle Saint-Paul et l’Observatoire Sainte-Cécile

Tout près du Parc Mauresque, à l’Est, a été construite la Passerelle Saint-Paul en 1862 pour relier les dunes de Saint-Paul et celles de Sainte-Cécile. Gustave Eiffel a contribué à la construction de la Passerelle. L’observatoire a été ajouté un an plus tard.

 

Vous pouvez grimper jusqu’en haut des escaliers en colimaçon et la plateforme d’observation de cette tour originale construite en métal, et gratuite ! Vous aurez d’excellentes vues sur toute la ville en contrebas, sur la mer et sur certaines des villas comme la Villa Toledo, la Villa Brémontier et la Villa Faust.

 

Autres activité sur place et dans les environs

Plusieurs sorties en bateau sont disponibles depuis les embarcadères de la baie. Les bateaux traditionnels appelés pinasses sont utilisés pour ces balades. Les sorties en bateau vous emmènent près des magnifiques cabanes tchanquées, qui sont des cabanes de pêche sur pilotis qui se trouvent en plein milieu du bassin et qui en sont une sorte de symbole.

 

D’autres balades en bateau peuvent vous emmener à la réserve ornithologique et jusqu’au point où le Bassin d’Arcachon rencontre l’océan.

 

Le vélo est extrêmement populaire, et si vous emmenez le vôtre avec vous (ou si vous en louez un) vous pourrez vous promener le long d’un charmant sentier qui se dirige vers le Sud en partant de la plage et qui continue sur 30 kilomètres jusqu’à atteindre Biscarosse, en passant par plusieurs plages et autres villes côtières.

 

Si vous aimez le vélo, n’oubliez pas que tout le littoral est bordé par la forêt la plus grande de l’Europe de l’Ouest : les Landes. Cela ne fait que 100 ans que cette zone n’est plus le marécage infesté qu’elle était avant qu’elle ne soit plantée de pins et ne soit déclarée un parc naturel régional où les pistes cyclables sont légions.

 

A environ 10 kilomètres au Sud d’Arcachon se trouve le deuxième plus grand lac de France : le Lac de Cazaux. Mais ce qui est peut-être l’attraction la plus populaire de la région s’étend un peu plus au Sud d’ici.

 

La Dune du Pilat ne se trouve qu’à quelques kilomètres au Sud. C’est la plus grande dune de sable de toute l’Europe avec ses 110 mètres de haut et ses 3 kilomètres de long. Deux choses font de ce lieu une destination presque obligatoire : premièrement, l’ascension de la Dune est une activité très divertissante à faire en famille, bien qu’ardue (des escaliers sont à votre disposition) et deuxièmement les vues que vous avez si vous parvenez à son sommet sont tout simplement fabuleuses : la mer à perte de vue ainsi que les immenses forêts de pins des Landes. C’est un lieu réellement fascinant à visiter, et qui est tout aussi amusant. Les enfants (et les adultes) peuvent passer des heures à effectuer l’ascension de la dune, avant de la dévaler à toute vitesse et de recommencer.

 

Parc Ornithologique du Teich

Ce paradis des amateurs d’oiseaux, à 14 kilomètres à l’Est d’Arcachon, est l’un des deux seuls parcs ornithologiques de France. Autrefois la région était un marécage et il continue aujourd’hui d’attirer un très grand nombre d’oiseaux, plus de 250 espèces d’après les rumeurs, notamment plusieurs espèces très rares telles que la spatule, l’aigrette garzette et le milan noir.

 

Il est possible d’observer de nombreuses paires de cigognes nichées dans le parc, et celles-ci sont vraiment impressionnantes à voir avec leurs énormes nids. Une bonne partie des oiseaux peuvent être vus à partir de points d’observation le long de chemins balisés qui serpentent à travers le parc Teich.

 

Son histoire, en bref

Au début du 19e siècle Arcachon n’était qu’un petit village de pêcheurs. La Ville d’été a commencé à se développer principalement en tant que lieu de cure où les malades venaient se soigner à l’aide de l’air marin.

 

Ensuite, à partir de 1860, la Ville d’hiver a vu le jour, avec des lignes ferroviaires plus performantes qui la reliaient à Bordeaux et Paris. C’était au début une destination alternative à la Suisse pour la guérison de la tuberculose. L’air marin accompagné des forêts de pins se sont révélés être aussi bénéfiques que l’air de montagne et étant donné qu’Arcachon est dans une baie, elle est protégée des vents puissants qui balayent le reste de la Côte Atlantique.

 

Un groupe d’hommes d’affaires, et en particulier les frères Pereire, ainsi que les propriétaires de la ligne ferroviaire entre Bordeaux et La Teste ont eu l’idée d’étendre la ligne jusqu’à Arcachon et de développer la commune en une destination hivernale pour les personnes atteintes de tuberculose. Ce projet commercial n’a pas rencontré un succès époustouflant mais les frères Pereire ont continué à développer le tourisme estival et thermal (avec les sources des Abatilles) et la ville a commencé à attirer des riches marchands venant de Bordeaux et du reste de la France.

 

Lorsque Napoléon III est venu visiter Arcachon, son succès fut assuré. Alexandre Dumas a vécu ici pendant quelques temps et l’artiste Henri de Toulouse-Lautrec possédait une maison en bord de mer.