Le guide de vos vacances à Deauville

 

Le guide de vos vacances à DeauvilleDeauville est une destination de choix en étant située sur la côte normande entre Caen et Le Havre. La station balnéaire est très appréciée des Parisiens qui cherchent à faire une pause loin de la capitale. Cette élégante ville est devenue populaire au 19e siècle et les touristes viennent pour sa plage et sa promenade, ses activités sportives comme les courses hippiques et le polo, son côté culturel, ses hôtels emblématiques et ses restaurants aux terrasses attrayantes. Je vous présente ici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

 

Quelques détails à retenir pour préparer vos vacances

Département : Calvados

Population : 4.000 hors saison, 30.000 en été

Office du Tourisme :

112 rue Victor Hugo

Tél. : 02 31 14 40 00

Ouverte du lundi au samedi de 9h à19h, le dimanche de 10h à18h en juillet et août. De septembre à juin : du lundi au samedi de 10h à18h, et le dimanche de 10h à13h et 14h à17h de septembre à juin.

 

Comment vous rendre à Deauville de Paris ?

En train : 2 heures en partant de la gare Saint-Lazare

En voiture : environ 2 heures par l’A13

 

 

Un passé haut en couleurs, pour colorer votre présent

Le destin de cette ville qui n’était autrefois qu’un petit village, a changé lorsque le Duc de Morny, le demi-frère de Napoléon III, acheta des parcelles de terre sur la côte et assécha les marais salants afin de créer une station balnéaire. De 1860 à 1864 Morny construisit la plupart des charmantes villas encore debout aujourd’hui, l’hippodrome, le port de plaisance et une grande gare ferroviaire. Le gratin parisien adopta rapidement la ville, et en 1912 un casino fut construit entre deux hôtels majestueux ayant vue sur mer.

 

Lors des ‘Années Folles la haute-société française s’accapara Deauville, où il faisait bon genre d’être vu se baladant sur les planches de la célèbre promenade construite en 1923. Cinq ans plus tard un deuxième hippodrome fut érigé (Deauville-Clairefontaine) et un aéroport vit le jour en 1931.

 

Après la Seconde Guerre Mondiale la station balnéaire retrouva les faveurs des Parisiens qui y allaient en week-end et en 1950 vit l’inauguration de la Polo Gold Cup. La réputation de la ville n’a depuis cessé de s’étendre, atteignant son apogée avec les lancements de nombreux festivals (Festival du Film Américain en 1975, Festival du Film Asiatique en 1999, et plus récemment des festivals littéraires, musicaux et de photographie).

 

A faire et à voir pendant ses vacances ?

Promenez-vous dans le quartier chic où les villas typiques à colombage cohabitent avec un riche éventail de bâtiments en briques et en pierres datant du Second Empire. Allez voir la Villa Strassburger juste derrière l’hippodrome et la Villa Le Cercle près du casino. Mais le centre de toutes les attentions en été est bien entendu le front de mer, où se réunissent les propriétaires de yachts ou de bateaux de plaisance mais aussi les personnes désireuses d’apprendre à manier un voilier. Le Yacht Club de Deauville organise la manche française de la régate Cowes-Deauville, qui met une nuit à parcourir la distance entre les deux ports, à laquelle s’ajoutent d’autres courses et régates.

 

Si vous cherchez plutôt à vous relaxer, dirigez-vous vers la plage et sa magnifique promenade longue de plus de 600 mètres où vous pourrez louer une cabine ou éventuellement un transat et un parasol à la journée pour lire tranquillement.

Deux hippodromes, un club de polo et le Pôle International du Cheval sont à la disposition des amateurs de chevaux. Ce centre équestre de renommée mondiale permettra aux débutants de prendre des cours tandis que les cavaliers confirmés pourront s’entraîner au dressage ou au saut d’obstacles sous l’égide d’instructeurs de classe mondiale.

Les golfeurs ont le choix parmi plusieurs options, dont un parcours de dix-huit trous créé par Tom Simpson en 1927 et un autre conçu en 1964 par Henry Cotton composé de neuf trous. Les deux se trouvent au Mont-Canisy à Saint-Arnoult (téléphone : 02 31 14 24 24).

 

Les célébrités visitent également la ville

De nombreuses personnalités ont laissé leur marque sur la ville : l’écrivain Gustave Flaubert a longtemps séjourné dans la ferme de ses parents qui se trouvait à l’endroit où se situe aujourd’hui la Villa Strassburger, Colette avait une chambre à l’Hôtel Royal lors des étés 1952 et 1953 et Françoise Sagan a gagné suffisamment d’argent au casino pour acheter une maison.

 

Les peintres impressionnistes étaient attirés par cette ville en raison de sa lumière. Eugène Boudin y a fait construire une maison en 1884 et Raoul Dufy a passé du temps à peindre le port de plaisance ainsi que des courses hippiques.

 

Le monde du cinéma est bien présent et plus de 50 films ont été tournés dans cette station balnéaire ou ses alentours. Dans les années 1960 Claude Lelouch a réalisé Un Homme et une Femme sur la plage et la promenade, assurant la place de la ville dans l’histoire du cinéma. Jean Gabin, star du film La Grande Illusion, a vécu à Deauville de 1956 à 1974 et Michael Douglas y a rencontré sa femme Catherine Zeta-Jones lors de l’édition 1999 du Festival du Film Américain. Ce festival est la vitrine européenne de l’industrie du cinéma américain en France et chaque année en septembre les plus grands acteurs viennent profiter de cette ambiance si particulière.

 

Autres renseignements intéressants

La danse et Deauville

En 1912 le directeur du Ballet Russe, Serge Diaghilev, invita Nijinsky à danser à l’occasion de l’ouverture du Théâtre du Casino. Autre fait intéressant, Isadora Duncan se réfugia à Deauville en 1914 et soigna pendant quelques mois dans le casino reconverti en hôpital de fortune des soldats rapatriés.

 

Deauville et la photographie

Jacques Henri Lartigue fut un précurseur en immortalisant la ville en 1906, suivi plus tard par d’autres tels que Robert Capa, Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson et Mario Testino.