Le rachat du Miramar Crouesty d’Arzon par le Qatar est favorable à la location saisonnière

 

Le rachat du Miramar Crouesty d’Arzon par le Qatar est favorable à la location saisonnièreLe Miramar Crouesty d'Arzon dans le Morbihan a été racheté en 2014 par l'Emir du Qatar. L'établissement de 146 salariés, qui dégageait plus de 9 millions d'euros de chiffre annuel, a bénéficié d'un investissement de 1 500 00 € pour sa rénovation qui est en cours. Cela a déjà des répercussions sur la location saisonnière, et en aura davantage lors que la période estivale. Je vous explique tout dans cet article.

 

L’établissement fait peau neuve

Les travaux de l'hôtel de thalassothérapie du Cap Horn, un établissement datant de 1990, ont commencé le 27 octobre 2014, et au 8 mars 2015 ils étaient en phase terminale. Ils ont nécessité pas moins de 400 salariés de 30 entreprises de BTP différentes !  En plus de la façade rénovée et le quatrième étage refait à neuf, ces travaux concernent également les chambres, l'entrée de l'hôtel, l'espace thalassothérapie et le bar, qui bénéficiera à sa réouverture d'une toute nouvelle ambiance. 6 suites de 40 et 45 m² ont été redécorées, et 3 chambres ont été aménagées spécialement pour accueillir un fauteuil roulant.

 

L'Emir du Qatar, via la société French Property Management qui gère ses intérêts, a racheté en 2014 l'établissement du Miramar Crouesty d'Azron. Cette société gère les bien de la famille royale qatarie qui connaissait bien ce complexe de thalassothérapie, pour avoir séjourner à plusieurs reprises au sein de l'établissement. Cet achat est loin d'être un coup d'essai pour l'Emir qui a récemment acheté le haras du pays d'Auge, ainsi que son château. Il aime la France, et les propriétaires veulent bien lui vendre leurs biens devenus trop lourds financièrement. La transaction s'est déroulée dans le plus grand secret, avec l'entreprise immobilière Hoche Investissement, a qui appartenait le Miramar Crouesty depuis 2005. D'autres complexes hôteliers ont été achetés par la famille royale du Qatar, notamment le Royal Monceau, l'Hotel du Louvre, et les non moins célèbres Carlton et Martinez de Cannes. Le Miramar est cependant le premier investissement qatari en Bretagne.

 

Le boom économique suscité par les travaux

Les rénovations entreprises au Miramar Crouesty ont provoqué des retombées économiques sans précédant, dans l’hôtellerie et la location saisonnière, ainsi que la restauration dans le Morbihan. En effet, ce sont plus de 400 ouvriers qui travaillent sur le site, et qui ont donc besoin d'être nourris et logés, car la plupart n’est pas originaire de la région. La fréquentation des hôtels et des restaurants, depuis le début des travaux le 27 octobre, a subit la plus forte augmentation de ces dernières années ; une chaîne de location de vacances a dû rouvrir ses portes pour accueillir des ouvriers pendant plusieurs mois. La période hivernale n'est pas une saison fructueuse pour l'économie, sauf en cas de grandes marées. Mais en 2014 et début 2015, un bond de 20% de la fréquentation par rapport à 2013 des établissements touristiques d'Arzon et de sa région a eu lieu.

 

Les prévisions pour avril 2015

La réouverture du Miramar Crouesty est prévue pour avril 2015, et le complexe hôtelier prévoit déjà d'embaucher 40 employés, pour ainsi devenir le premier employeur de la région, et participer à l'économie locale.

 

Avant son rachat par l'Emir du Qatar, l'établissement tenu par Marie-Antoinette Dain accueillait 60% de clients d'îles de France, et 40% de visiteurs du Grand Ouest. Dorénavant, l'hôtel ne privilégiera plus la clientèle de proximité, mais veut cibler une population plus large et internationale, afin de dégager plus de bénéfices. Cependant, la région d'Arzon ne bénéficie pas infrastructures aéroportuaires. Il faudra d'abord mettre en place ce genre de services, avant d'entreprendre les démarches pour attirer la clientèle internationale. La patronne de l'établissement vise d'ailleurs une cinquième étoile, grâce à un concept innovant, qui nécessitera encore des travaux au cours de l'année 2015.