Les français en congés d'été

Les français en congésPour l’été 2016, il est prévu que 60 % des français partent en vacances, un chiffre en baisse comparé à celui de 2015. Et savez-vous quel est le facteur décisif dans le choix d’une destination ? J’ai été très surpris d’apprendre que c’est le climat ! Une surprise partielle toutefois, j’ai déjà rédigé un article qui aborde le sujet : Fichue météo !

La majorité des français reste en France, avec le bord de mer comme milieu de prédilection. La Bretagne devance le Sud de la France, signe que le le vacanciers ne cherche pas que le soleil, mais aussi une ambiance et des prix.

Les vacances ont un prix

L’argent et la météo sont devenus le cheval de Troie des vacances, puisqu’il coûte plus cher de partir en vacances maintenant, et ils ont fait fermer énormément de campings. Il y a quelques décennies de cela, les Alpes Maritimes avaient des campings un peu de partout, et il était facile de trouver un emplacement pour sa caravane ou planter une tente. De nos jours, ces campings ont disparu. En France, ce sont les campings hauts de gamme qui fonctionnent très bien.

Mais pourquoi le haut de gamme est-il si prisé ? Les vacances coûtent trop chères pour ne rien faire… ! Il est possible de se reposer chez soi, et quand les touristes partent en vacances, c’est pour trouver des activités, des services et du contenu. C’est pour cela semble-t-il, que l’offre est devenue incompatible avec la modération pécuniaire. Ce sont d’ailleurs les lieux les plus qualitatifs, et donc les plus chers, qui fonctionnent le mieux. Il en est de même au niveau de la location saisonnière, où les produits à 4 000 € la semaine se louent très bien quand il y a du luxe (piscine intérieure, grand écran TV, etc.).

Force est de constater également que les courts séjours sont de plus en plus nombreux, simplement parce que les touristes ont moins d’argent à consacrer aux vacances. Les personnes qui partaient 3 semaines avant, ne consacrent plus que 2 semaines au dépaysement par exemple. Le budget est la raison principale.

Le camping a toujours beaucoup de succès

Le camping a toujours beaucoup de succès auprès des français, mais le mobile-home en location a remplacé la caravane ou la tente. Même une maison meublée de tourisme est derrière la destination camping. Ceci dit, le camping municipal meurt doucement, n’ayant aucun service à offrir, autre un emplacement pas trop cher. Même le camping est devenu un business ; tout cela parce que le tourisme est une économie, qui génère en moyenne 43 milliards € de recettes annuelles. Ils n’ont plus d’équilibre économique (les mairies n’ont plus les moyens d’investir en plus). Plus les années passent, et plus les campings 4 et 5 étoiles génèrent des demandes ; le français veut du confort, voire de l’innovation (crèche, etc.).

Le budget des vacances

Les français qui ont le moins de revenus partent de moins en moins en vacances, et 30 % des français ne seront ni partis cet été 2016, ni en 2015. 40 % de la population n’accéderont pas aux vacances cet été, parce qu’elles sont devenus trop chères. Le budget moyen à consacrer à un séjour chez des amis, la famille, est de 1 340 €. Pour de l’hébergement marchand, il passe à 1 900 € pour l’été, ce qui est peu si l’on veut plus d’une semaine pour 4 personnes avec les à-côtés. Et il faut tenir compte des prix des magasins et des grandes surfaces qui augmentent dans un secteur touristique en haute saison.

Le vente en poupe

Un type de vacances permet d’échanger sa maison pour une autre. Ce qui permet de faire garder son animal domestique, d’échanger avec des personnes, et c’est très intéressant pour le budget si l’on est ouvert à ce type de fonctionnement. C’est facile et pas très coûteux. Mais ce qui se développe beaucoup, ce sont les sites de locations saisonnières comme LVF (location-et-vacances-france.fr). Dans ces annonces, l’accès aux vacances est moins cher que dans les secteurs marchands. Saviez-vous que la location est une spécificité française que les autres pays copient ?

La raison est simple : depuis 40 ans, la France investit beaucoup pour l’aménagement de la montagne et des côtes, ainsi que du rural (Gîtes de France, Clé Vacances, etc.). L’apparition des stations de ski et des stations balnéaires est l’un de des axes permettant au français de partir ailleurs mais sur le territoire. La location s’est donc développée de fait depuis de nombreuses décennies. Avant, les agences avaient la mainmise sur le secteur, mais avec l’importance d’Internet, les particuliers ont repris le marché en mains. De nos jours, vous pouvez trouver un logement saisonnier dans presque tous les villages de France.

L'importance du contenu

Le contenu proposé par des propriétaires, ou proposés dans les campings, permet d’avoir des choses à raconter, des découvertes à faire, ce que recherchent les touristes actuellement. C’est d’ailleurs pourquoi le tourisme urbain se développe beaucoup durant l’été, alors qu’il ya encore 5 ans de cela, la ville était recherchée plutôt en hiver. Il faut dire que les villes sont de plus en plus accueillantes et mettent à disposition des espaces pour les touristes.

L’offre au mois de septembre se rétrécie de plus en plus. En cause les campings qui ferment de plus en plus tôt, notamment sur la côte landaise. Il faut dire que le touriste souhaite même à la mi-août jusqu’en septembre, avoir des activités dans un camping, car il n’y a rien de plus triste que de rester isolé à 800 € la semaine ! Du coup, les campings redirigent les demandeurs vers d’autres confrères qui ont d’autres offres, mais les prix sont plus élevés.

La clientèle d’Europe du Nord est celle qui permet au monde des vacances et de la location saisonnière de produire de la richesse. Or ces touristes demandent des services, qui leurs sont proposés de ce fait. Le français semble subir un peu cette situation, mais il part encore majoritairement en vacances sur le sol de l’Hexagone.