Les noyades : comprendre et prévenir le phénomène

 

Les noyades : comprendre et prévenir le phénomèneEn cette saison estivale, les municipalités ont dénombré un nombre de plus en plus important de noyades depuis juin dernier, que ce soit sur le littoral ou dans les rivières. Le but de cet article est de parler des bons comportements à avoir afin que les vacances restent de bons souvenirs. Car saviez-vous qu’avec plus de 20 000 cas par an en moyenne et 500 accidents fatals, la noyade est la deuxième cause de décès chez les moins de 15 ans ?  De plus en plus de démonstrations de sauvetage sont organisées sur les plages de France, afin d'informer les vacanciers sur ce phénomène, pouvant s'avérer mortel.

 

Dans cet article donc, je vous propose dans un premier temps d'aborder les différents types de noyades et leurs causes, puis d'examiner les solutions pour les éviter.

 

Les différents types de problèmes et leurs causes

Le phénomène de noyade comporte 4 stades : l'aquastress, un état de panique pendant lequel la personne boit la tasse. C'est la première phase de la noyade, non mortelle si celle-ci est prise à temps. Vient ensuite la petite hypoxie, quand de l'eau est inhalée dans les poumons, puis la grande hypoxie, un état d'épuisement important entraînant l'anoxie, une perte de conscience totale, fatale dans la plupart des cas.

 

Afin de bien préparer une baignade et d'éviter la noyade, ne surestimez pas votre niveau ni celui de vos enfants, et n'hésitez pas à vous équiper en conséquence, avec des bouées ou des flotteurs, par exemple. Il faut être un bon nageur pour s'aventurer en mer ! Ecoutez votre corps : si vous êtes fatigué ou ressentez des douleurs, rester sur la plage est plus sûr. Ce n’est pas parce qu’autres vont plus loin que vous ou qu’hier vous êtes resté plus longtemps dans l’eau qu’il faut forcer le corps aujourd’hui quand il vous fait comprendre qu’il faut sortir…

 

Privilégiez ensuite les zones de baignades surveillées par des équipes de maîtres nageurs. Prenez également garde aux drapeaux, indiquant l'état de la mer : évitez les signalisations rouge et orange, qui indiquent un danger plus ou moins important et dirigez-vous vers une plage portant le drapeau vert.

 

Enfin, évitez les comportements à risque. Après une prise d'alcool, il est fortement déconseillé de se baigner. En effet, les réflexes sont alors diminués, augmentant ainsi les chances de noyade.

Voyons maintenant quels sont les gestes à adopter pour éviter les accidents.

 

Les bons gestes à connaître

Si vous apercevez depuis la plage une personne en train de se noyer, prévenez les maîtres nageurs. Ceux-ci interviendront immédiatement et ramèneront la personne en danger sur la terre ferme, pour lui prodiguer les gestes de premiers secours. Dans le Morbihan, victime de 2 décès depuis le mois de juin, des démonstrations de sauvetages sont d'ailleurs organisées, afin d'informer les touristes sur la démarche à suivre.

 

Le phénomène de noyade peut également arriver dans les piscines des particuliers. Si vous assistez à un tel événement, sortez la personne de l'eau immédiatement, puis contactez au plus vite les secours, pompiers ou SAMU. En attendant leur arrivée, pratiquez le bouche à bouche sur la victime.

 

Les piscines représentent un danger pour les enfants, il est donc impératif de les équiper d'un système d'alarme, se déclenchant en cas de chute dans l'eau. Evitez également de placer des meubles de jardin trop imposants autour de la piscine, que l'enfant pourrait escalader, afin de plonger dans l'eau.

 

Si vous êtes dans une rivière avec du courant ou une chute d’eau et que vous faîtes happer vers le fond, il ne faut pas chercher à sortir du courant en nageant droit devant. Il faut essayer soit de se laisser porter par le courant qui va vous expulser tout seul car il a une route (il ne tourne pas en rond), soit vous arrivez le plus près possible du fond, et là vous pouvez sortir de l’emprise car la force du courant est généralement moindre.