Les nuisances de la location saisonnière...

Les nuisances de la location saisonnièreSi comme beaucoup de français vous rêvez d’être propriétaires d’un logement dans une zone touristique, préférez l’achat d’une maison plutôt que d’un appartement. Le plus souvent, un immeuble est composé de plusieurs résidences secondaires ; cela permet de rembourser le prêt si vous êtes un particulier. Il est plutôt rare que, dans ces zones à forte affluence touristique, des propriétaires résident à l’année, mais il arrive en effet que des personnes y vivent à plein temps. C’est leur résidence principale, et elles se plaignent beaucoup de diverses incivilités, nuisances et autres inconvénients. Si vous passez vos vacances dans votre appartement en pleine saison, au moment du plus haut flux de touristes, vous pourrez comprendre leurs doléances ! Pensez à ces personnes en invitant vos locataires aux respects de ce qui est dans les lignes suivantes, et faites en sorte que votre activité locative soit en règle, car vos voisins ne manqueront pas de jouer sur ce point pour regagner leur tranquillité...



Le problème du bruit pour les résidents

C’est vrai également en ville, il n’y a pas besoin d’aller sur la Côte ni en Bretagne pour vivre cela : l’été est la saison où les résidents se détendent le moins. Principalement le soir où il y a beaucoup de bruit, ça parle fort, les portes claquent, on marche sans faire attention aux habitants du dessous, les vacanciers dînent jusqu’à 2 heures du matin sans prendre de précautions (il faut bien échanger entre amis), etc. Les résidents à plein temps sont très conciliant, ils savent ce que sont les congés, alors ils s’adaptent. Le problème vient des biens où les propriétaires ne sont pas des personnes ordinaires, mais des investisseurs. Ces derniers se fichent des désagréments environnants, ce qu’ils veulent est louer. Les touristes peuvent être différents d’une semaine à l’autre, et le pire est dans las grandes villes, où les locataires peuvent se succéder d’une soirée à l’autre, jamais les mêmes. Ce cas de figure est la pire contrariété, en raison du bruit incessant.



Etre en règle pour votre tranquillité

Face à ces nuisances et le ras-le-bol général, les voisins n’hésitent pas à se plaindre aux mairies, car les investisseurs se fichent du règlement de copropriété. Si vous n’êtes pas en règle, attention, vous risquez de le payer très cher ! Vous pouvez chercher à vous affranchir d’une partie de vos impôts, et même si c’est mal, tout le monde sait que des vacanciers vous payent en espèces ; c’est tout bénéfice pour vous, d’autant que vous avez la certitude d’éviter les impayés. Face à tout ces avantages, les organismes compétents ferment parfois les yeux, sauf s’il y a plaintes ou dénonciations. Aussi, prenez soin du voisinage, ne les abandonnez pas, soyez présents auprès des touristes en posant bien les règles.



Des copropriétaires sont en guerre contre la location saisonnière, veillez à ce que ce ne soit pas contre la vôtre, cela vous coûterait cher…