Les stations de ski des Pyrénées sont fermées par les autorités

 

Les stations de ski des Pyrénées sont fermées par les autoritésLes chutes de neige abondantes depuis vendredi vont perdurer, selon la météo, jusqu’à mardi dans la journée. Etant donné que les vacances approchent et que de nombreuses familles ont déjà payé l’acompte de leur location saisonnière, la nouvelle est plutôt satisfaisante. Pas pour toutes les régions de France : les domaines skiables du Sud-Ouest, même des lieux généralement plus tranquilles comme La Mongie dans les Hautes-Pyrénées les subissent. Les autorités ont fermé les stations de ski, aussi bien les pistes que les accès les routes d’accès. La situation est telle que même les résidents sont évacués.

  

Les stations sont fermées par les autorités

De nombreux locataires ont tenté de se rendre au logement pour lequel ils ont versé des arrhes, se faisant une joie de profiter de la montagne soit pour skier ce week end, soit pour profiter d’une semaine de vacances avant les dates officielles des congés scolaires. Sauf qu’il leur est impossible d’accéder aux stations depuis la vallée. Ils sont bloqués sur les routes ; les arbres sont couchés sur les voies de circulation, des engins de chantiers oeuvrent au dégagement, mais la neige est présente en quantité impressionnante, et rien n’a été fait côté DDE. Il est préférable de rebrousser chemin en attendant de meilleures conditions météorologiques. Et pour les vacanciers déjà sur place, il est question d’évacuation. Autrement dit, tout le monde est frustré, mais quant ces personnes sont interrogées, ce n’est pas cette amertume qui prédomine, mais bien le contentement d’être sauvées. Etrange paradoxe pour des vacances d’hiver.

 

Le danger est réel

Depuis vendredi soir, il est tombé plus de 2 m de manteau neigeux, et certaines voitures circulent même avec plus d’un mètre de poudreuse sur le toit ! Les déneigeuses déblayent, mais les flocons continuent de tomber. En montagne, le risque d’avalanche est à son maximum, principalement sur l’ensemble de la chaîne pyrénéenne. Le problème est multiple : la neige recouvre un manteau déjà instable, elle est lourde et humide. Dans le jargon des sauveteurs en montagne, on dit que c’est mûr. Il est dénombré en ce moment pas moins de 30 couloirs d’avalanches possibles.

 

Comment en profiter davantage ?

Malgré le travail des engins de chantier et de déneigement, les touristes renoncent, ce qui est sage. Qui aurait pensé vivre un week end sans ski pour raison d’excès de neige ?! Les gendarmes interdisent ou renseignent, car encore un certain nombre de vacanciers essayent de passer malgré tout : ils ont payé 1 semaine de location, ils ne veulent pas la perdre, ni se retrouver pour quelques jours à loger dans un gymnase ou à l’hôtel. Si vous êtes un lecteur fidèle de mon blog, vous savez que je vous recommande toujours de partir 1 jour plus tôt, et de réserver une étape à l’hôtel au cas où… Et si tout va bien, ce serait une étape plaisir, découverte, comme un préambule à savourer…

 

 

Quoi qu’il en soit, l’épisode neigeux sera terminé mercredi, après un pic pour mardi. Dans la plupart des stations de ski, les réouvertures se feront dès la fin de matinée.