Passez vos vacances dans le Finistère !

 

Le bout du monde, voilà comment certains surnomment le Finistère ; littéralement, le nom breton signifie bout de la terre. Département le plus à l'Ouest de France, la majeure partie de sa surface est accolée à l'Océan Atlantique, mais il suffit de lire chaque annonce pour s’apercevoir de l’importance de la mer.

 

Le Finistère et l'importance de la mer

Généralité

La mer est un élément important pour les bretons, et davantage encore pour les finistériens. Aussi, demandez au propriétaire qui vous loue sa maison en bord de mer quels sont les lieux touristiques du département, et vous verrez qu’ils ont régulièrement un lien avec la mer ou la pêche… A moins que ce ne soit la plage ! Il est vrai que la plage est très recherchée par les touristes dans le Finistère, et il en existe de très belles dans le Sud. Dans le Nord du département également, mais la différence de température entre les deux points cardinaux est manifeste, surtout si vous essayez de rentrer dans l’eau… C’est aussi pour cela qu’une location est moins chère dans le Nord que dans le Sud…

 

Les îles

La mer offre également l’intérêt de ses îles, véritables havres de paix en Finistère. Il est possible parfois de trouver une location saisonnière sur une île, mais le prix du passage sur le bateau, notamment avec une voiture, est assez dissuasif. Or comme une île est idéale à visiter en une ou deux journées, ce sont principalement des points touristiques éphémères, des visites de vacances. Pour une location, cherchez plutôt une annonce en bord de mer, vous ferez le passage sans voiture…

Les îles sont nombreuses dans le Finistère : l'île d'Ouessant et petites prairies, l'archipel des Glénans et sa réserve ornithologique, l'île de Batz et son jardin botanique aux 1500 espèces, l'île de Molène avec ses dauphins, ou encore l'île de Sein et son musée de la résistance.

 

Les phares finistériens

Certains campings et certaines locations de maisons sont au pied de phares. Bien qu’il ne faille pas généraliser, il faut savoir que le vent est souvent de la partie dans ces zones. A visiter comme touriste c’est parfait, mais pour loger au pied d’un phare, il faut être breton d’origine !

 

Les amateurs de phare pourront suivre l'itinéraire découverte appelé Route des Phares qui vous fera découvrir les plus beaux phares des îles finistériennes. Parlons ensuite du littoral, des falaises de Cap Sizun par exemple, avec sa réserve naturelle où vivent de nombreux oiseaux, ou de la Pointe du Raz et son million de visiteurs annuels, tous curieux de voir à quoi ressemble le bout du bout de la France et de l'Europe.

 

Les pointes du Finistère

Autre pointe moins connue du Finistère, celle du Van, se trouve pourtant à seulement quelques kilomètres et offre un panorama tout aussi magnifique sur l'océan. La presqu'île de Crozon possède quant à elle de magnifiques promenades, vous pourrez en profiter pour passer à Crozon et visiter sa charmante église. Dans la baie de Morlaix vous croirez voir le fort Boyard mais il ne s'agira « seulement » que du château du Taureau, un immense fort reconstruit d'après des idées de Vauban au XVIIIème siècles. Pour apprécier toutes les beautés de la côte Finistérienne il est conseillé d'emprunter le sentier douanier de Brest, le fameux GR 34, qui longe toute la côté Atlantique du Mont Saint Michel à Lorient et qui passe donc par les plus beaux endroits du littoral Finistérien.

 

 

Le Finistère, les lieux touristiques dans les terres

D’Ouest en Est

Si la route des Phares vous fera admirer la beauté architecturale des îles finistériennes, la route des Pointes vous fera quant à elle apprécier la beauté des plages et du littoral ; à la fin du parcours vous serez à proximité du menhir le plus grand du Finistère, à Kerloas. Le Yeun Elez est un lieu de légende, constitué en partie de marais et de tourbières il est surnommé les Portes de l'Enfer. Pour les plages, le vacancier les trouvera de plus en plus chaudes au fur et à mesure qu’il se déplace vers l’Est.

 

Détours

Plusieurs villes et villages faisant partie de cette zone sont intéressantes d'un point de vue touristique : Botmur, Brasparts et sa lande, Loperec, Brennilis et son site archéologique, Locquefret, Plouye, la Feuillée et enfin Saint Rivoal. Vous trouverez généralement peu de locations en ces lieux, il s’agit davantage de détours pour les vacanciers.

 

Se mettre au vert !

Le Finistère dispose également de nombreux lieux de verdure comme les jardins de Rospico à Névez. Possédant entre autres des jardins méditerranéens et japonais, le conservatoire botanique de Brest, où sont exposées sur près de 17 hectares des milliers de plantes, dont des espèces rares, venues du monde entier, ou bien encore le domaine de Trévarez et ses différentes collections qui aux époques de floraisons rendent le jardin magnifiquement coloré. Bien entendu, il existe tant de domaines forestiers dans ce département de Bretagne, qu’il convient de se renseigner dans les offices de tourismes pour les connaître tous ! Sur place, votre propriétaire pourra vous renseigner sur ce qui est digne d’intérêt également. Scrutez bien les annonces également, il pourrait parfois y avoir quelques indications quand il existe réellement un intérêt touristique.

 

Vous pourrez également vous promener dans la forêt du Cranou à Hanvec, partir à la découverte de la pierre tremblante dans la forêt d'Huelgoat où chaque propriétaire se doit de parler l’anglais tant il existe de locataires anglais, gravir le Ménez Hom près de Crozon, partir en randonnée dans le Parc Naturel Régional d'Armorique et finir en beauté par la visite du parc Océanopolis de Brest, l'un des plus grands d'Europe concernant le monde marin.