Quels sont les loisirs des français l'été

les loisirs d'étéIl a fait tellement beau ce week end, que je suis allé à la mer, et j’en ai profité sur la terrasse d’un bar au bord de l’eau pour regarder les personnes dans le cadre de leurs loisirs. Jaime observer tout ce qui se rapporte au tourisme. De là, est née la question de savoir quelles étaient les occupations des français lorsqu’il y a du soleil. Après avoir fait quelques recherches et analyses, voici ce que vous pouvez retenir, sachant qu’il peut y avoir des incidences sur l’attrait de votre location saisonnière.

 

Les différents types de loisirs

Les loisirs sont nombreux, que ce soient des sports aquatiques, de la dépense physique comme la randonnée (ce qui n’empêche pas le sport aquatique de se dépenser !), mais aussi partir à l’assaut de la culture ou faire des jeux avec les enfants, avec un ballon à la plage ou des jeux de société.

Les loisirs peuvent être classés en 3 catégories :

  1. Les loisirs sportifs
  2. Les loisirs intellectuels
  3. Les loisirs numériques (dont la télévision)

Tout dépend si vous partez en vacances ou pas…

Le type de loisir dépend du départ en vacances : par exemple, parmi les personnes aisées de la population française, 80 % partent, alors que parmi les français modestes, il n’y a que 30% à quitter leur domicile. Les premiers cumulent toutes les activités, qu’elles soient intellectuelles ou sportives. Ceux qui ne partent pas semblent avoir un tropisme pour le loisir numérique, sachant que les autres catégories ne sont en manque de digital non plus. La situation est normale, puisque sortant moins, l’occupation devant une tablette, un ordinateur ou la télévision est plus forte.

 

La motivation des loisirs

Mais ce qui est frappant, est de savoir ce qui motive d’avoir des loisirs : pourquoi un français en congé va-t-il rechercher un loisir ? Certains pour se détendre, d’autres pour rencontrer d’autres personnes ou pour découvrir des choses nouvelles. Du coup, les lieux qui accueillent plus de touristes étrangers vont moins proposer des activités qui tournent autour de ces motivations, pour en proposer d’autres qui se rapprochent du temps à se consacrer (à soi-même et non avec les autres). A l’inverse, les lieux touristiques qui accueillent plus de français, mettent en avant des points d’intérêts centrés sur ces 3 tropismes.

 

Retenons donc  que, le français, cherche à se lier d’amitié et à vivre du temps avec ceux qu’il rencontre. Dans un camp de vacances par exemple, les activités sportives seront différentes selon que la clientèle est française ou étrangère. Ne pas tenir compte de ce schéma comportemental serait une erreur. Un fait de société se retrouve dans cette analyse : les expositions temporaires. Elles sont gratuites, et s’adressent à une large population, notamment ceux qui ont moins de moyens pécuniaires pour sortir, principalement les jeunes. Il se trouve que ces expositions temporaires sont des moments de réunion d’amis plus que d’autres, et que les lieux de leurs manifestations ne sont pas le fruit du hasard : cette population est présente, ou du moins identifiée comme disponible pour s’y rendre.

 

Les envies de loisirs évoluent

Les envies de loisirs sportifs ont évoluée vers des combinaisons d’activités (équitation + randonnée par exemple) et des sports nouveaux (kite surf, padle, etc.), ce qui amène à proposer des stages de découvertes, et donc une dépense d’argent. Mais il existe des constantes où le loisir reste stable, comme les festivals ; c’est d’ailleurs un choix de lieux de vacances. C’est évènementiel, voire de l’émotion.

 

Il y a de l’innovation dans les offres, avec des supports numériques pour le patrimoine. Le numérique est entré dans les loisirs d’été, même dans les activités sportives :

  • les jeunes s’organisent sur les réseaux sociaux par exemple
  • des drones suivent les randonneurs pour qu’ils se revoient durant leur parcours
  • etc.

 

 J’ai même appris que les Google Glasses permettent de voir indiqué le sens du vent quand on apprend à naviguer, ce qui permet d’orienter sa voile et d’avancer plus facilement.

 

Les nouveaux sports

Les nouveaux sports sont davantage réservés à une clientèle aisée, en raison des initiations qui coûtent chères. Par exemple, il faut 3 à 4 séances d’initiation pour commencer à être pleinement autonome en kite surf, ce qui est facturé sur le littoral à 300 € environ l’ensemble des séances. Une famille de 3 personnes devrait débourser 1 200 € pour ce moment, en plus de la location saisonnière et l’alimentation, ce qui a un poids dans le budget, plus qu’ne soirée culturelle entre amis !

 

Votre budget loisirs

Le budget des loisirs est en augmentation chaque année, même si les touristes acceptent plus volontiers de le modérer en période de crise économique. C’est aussi la ligne financière que le français souhaite augmenter dès qu’il en a la possibilité. Plus le touriste est aisé, plus la part des loisirs est importante en été et le week end.

 

Le prix des loisirs a tendance à baisser depuis 30 ans, alors que les autres lignes des vacances a tendance à augmenter. Le temps disponible pour pratiquer les loisirs diminue aussi, c’est pourquoi, pour un même prix, le touriste va chercher plus de plaisir ou d’émotion. Par ailleurs, ce sont surtout des « non pratiquants » en dehors des vacances qui recherchent ces loisirs ; ils deviennent saisonniers.

 

Ce qui baisse beaucoup est la Presse papier ; elle fait partie des lectures, donc des loisirs. D’un autre côté, l’information a une présence digitale, notamment les réseaux sociaux (les français lisent plus ce que l’on dit de l’actualité sur les réseaux sociaux, qu’ils se servent des applications de la Presse).

 

 

En conclusion, j’ai remarqué aussi que la création et l’écriture, dont le dessin pour les adultes, prennent de l’importance dans nos moments libres. J’allais écrire moments de liberté, sauf que le français ne cherche pas des moments de liberté dans le loisir, mais du partage. C’est le touriste étranger qui le recherche.