Une plage de Noirmoutier serait-elle l’élue de cet été ?

 

Une plage de Noirmoutier serait-elle l’élue de cet été ?Où se trouve votre future plage de prédilection ? Sur l’île de Noirmoutier, une île de la côte Atlantique au large de la Vendée. Elle séduit beaucoup les familles en quête d’un vrai ressourcement. En effet, les activités sur place sont essentiellement la détente sur le sable, ramasser des coquillages, déguster les huîtres du marché, et se balader à vélo. Je vous propose de faire un petit tour de cette plage au gré de cet article.

 

Qu’est-ce qui rend spéciale cette plage si spéciale ?

Au large de la côte Atlantique, à 30 minutes de voiture de Nantes, se trouve l’île avec un air tout droit sortie de la Méditerranée, avec des murs en chaux, des toits en tuiles, des volets bleus et des pins qui servent de parasols géants. Tout juste une 20ne de kilomètres de long, cette île à la douzaine de villages est bordée de 40 kilomètres de plages sablonneuses. Les locaux vous diront qu’il est possible de changer de plage tous les jours. Choisissez en fonction du moment de la journée ou du temps, cherchez une brise ou évitez-la, regardez le soleil se coucher, essayez le kitesurf ou le char à voile.

 

Pour moi, la courbe abritée que forme la Plage des Dames remplit tous les critères : 300 mètres de sable fin avec des rochers à chaque extrémité, des petits canots flottants sur l’eau turquoise, une petite promenade, une longue jetée en bois, une rangée nette de cabanes de plage, une forêt de chênes, mimosas, eucalyptus et pins en bordure de la plage, et aucun hôtel. Le seul point noir est qu’en saison ce lieu peut devenir assez surpeuplé.

 

Le guide complet ne l’est qu’en parlant de nourriture…

Le saviez-vous ? Le premier raid viking attesté sur le continent européen a eu lieu à Noirmoutier. Bien entendu, aucun guide de vacances en France ne serait complet sans une bonne adresse pour manger. Entourée de sa véranda, La Potinière (Téléphone : 02 51 39 09 61) est parfaitement située pour déguster de tout, de la salade de fruits de mer à la crème glacée, en plein sur la plage.

 

Le territoire de l’île et son littoral sont tout de même le centre de la vie locale. Il existe des coins à huîtres et à moules, des champs de pommes de terre et des marais salants travaillés en utilisant des méthodes traditionnelles. Lorsque la marée est basse, les plagistes peuvent fouiller les rochers et le sable à la recherche de crustacés. Vous pouvez trouver de tout sur les marchés comme des huîtres, ou du flan maraîchin, une tarte locale. Il n’est pas difficile de se préparer ses propres repas, cependant les restaurants ne sont pas très chers car de petite taille, gérés par des entreprises familiales et spécialisés dans les produits locaux (fruits et légumes, pêche du jour).

 

La vie ici est reposante et, sans parcours de golf et un nombre limité de voitures, la plupart des visiteurs se font un plaisir de se balader à vélo. Après tout, le paysage est plat et tout est assez proche.

 

La carte postale du lieu

L’Herbaudière, un petit port de pêche et de plaisance où se trouve la seule industrie de l’île, un chantier de construction navale spécialisé en yachts de luxe, est à environ 5 kilomètres au Nord-Ouest de la ville principale, Noirmoutier-en-l’Île.

 

Sous le ciel magnifique de l’île, les couleurs semblent plus intenses comme le jaune des mimosas, le bleu de l’eau et le rouge des voiles de bateaux. Le reste de la France semble bien loin, le continent comme disent les locaux proposant leur location saisonnière. Ce n’est pas une surprise que les touristes reviennent après leur première excursion.

 

 

Bon à savoir

Pour se rendre sur l’île de Noirmoutier, une ligne de bus vous emmène de Nantes sur place, plusieurs fois par jour en 1 h 45 environ (voir sur ter-sncf.com). Le petit plus quand vous serez là-bas pour profiter de vos vacances : Le Glacier (6 rue Piet) propose des mets concoctés par Alain Chartier, le champion du monde 2003 des glaciers !  

Sinon, les marais salants sont à voir, et pour s’occuper lors des jours pluvieux, allez voir l’impressionnante forteresse du 12 siècle qui rappelle l’importance stratégique passée de l’île, et son musée. Pour une excursion sur l’île voisine d’Yeu, prenez le ferry de Fromentine qui ne met que 30 minutes à arriver (Compagnie Yeu Continent, 19,95 € l’aller).

 

Note : il est toujours sage d’éviter de conduire et de louer un vélo à la place. Cycles Charier sur l’avenue Joseph Pineau vous en laisse un pour 32 € la semaine. Et si vous n’aimez pas les foules, ne venez pas en août lorsque la population enfle de 10 000 à 100 000. Idem, ne traversez pas le Passage du Gois en voiture sans avoir consulté l’horaire des marées au préalable, les 4 kilomètres de chaussée ne sont exposés que pendant 3 heures à marée basse.