Voulez-vous acheter un téléski ?

 

Voulez-vous acheter un téléski ?C’est en naviguant sur le site leboncoin.fr que j’ai découvert une annonce particulière, non pas de location de vacances, mais de téléski !  C’est en Franche Comté, dans le Jura, que ce modèle de marque Montaz Mautino est à vendre depuis jeudi 27 novembre sur ce site…

 

Un site d’annonces où d’habitude les chalets sont rois

Il est plutôt surprenant de voir un téléski en vente, surtout avec la mention d’urgence. Doté de 6 pylônes, son prix est à débatte, à avec une annonce à 45 000 €. Le propriétaire prend sa retraite après 39 ans de gestion de cet appareil, pour le plaisir principalement de la jeunesse du Haut Jura. Beaucoup de monde a appris à skier là-bas, et depuis 4 ans déjà, ce futur retraité de 74 ans annonce qu’il veut le vendre.

 

Le domaine du Nanchez commence déjà à la regretter, surtout pour les enfants. Mais les communes voisines également, parce qu’il faut dire qu’aux alentours, il n’existe pas trop d’activités pour l’hiver. Peut-être aussi que le manque de neige actuel incite les potentiels repreneurs à ne pas se manifester, je ne sais pas, mais depuis 4 ans personne ne s’est présenté comme intéressé.

 

Sur place, il n’y a d’ailleurs pas encore de neige, et l’herbe est très verte ! Le site est en conformité, le téléski a le contrôle validé en date de 2010, et le prochain acquéreur pourra le récupérer à la fin de la saison, sur 2015.

 

Ce n’est pas la première fois

L’originalité de la vente tient à sa présence dans le site internet de petites annonces. Sinon, il est courant de voir des téléskis en vente, ou même du matériel comme des poulies flottantes par exemple. En juillet, c’était un téléski modèle H100 de la marque Poma, daté de 1989, qui était à vendre au domaine skiable de Serre Chevalier à Saint Chaffrey. Parfois il y a des remontes pentes à moins de 15 000 € également.

 

Parfois, l’inverse est d’actualité, et je me souviens qu’en 2013 une station de Haute Savoie voulait racheter un téléski à son propriétaire qui refusait de s’en séparer. En fait, une famille était propriétaire de 2 % de l’appareil, et la région voulait les lui racheter au motif qu’il y avait un problème en rapport avec la loi Montagne de 1985. Mais je ne sais pas comment s’est terminée l’histoire, surtout que la collectivité locale travaillait avec plaisir avec cette famille.

 

 

Bref, si vous avez un grand terrain skiable et que vous en avez assez de remonter en escalier, offrez-vous le téléski de Monsieur Piard !